TOUT EST VANITÉ – NATURE MORTE

Mar 9, 2018 | Creativité, Photographie

Et maintenant, quelque chose de complètement différent : des images somptueusement sombres et maussades.

Alors que nous étions en vacances dans le nord de l’Italie l’été dernier, nous avons visité un grand nombre de musées et de collections d’art. Personnellement, je suis plus attirée par l’art contemporain et moderne que par l’art classique, car il est plus varié et généralement moins sombre.

Cependant, je suis aussi attirée par les détails, et l’art classique est extrêmement détaillé, de nombreux détails ont une signification symbolique. On peut d’ailleurs se retrouver submergés par les détails en voyant de larges collections.

Cependant, ces mêmes détails peuvent aussi être assez amusants… Voici quelques photos de détails prises avec mon iPhone en Italie.

J’ai commencé à remarquer une omniprésence de crânes.

Depuis mes débuts en photographie numérique il y a 5 ans, j’ai toujours voulu avoir un crâne afin de pouvoir m’amuser avec. Sa recherche a été longue et semblait souvent impossible, jusqu’à un jour de juillet, alors que je me rendais à une réunion d’affaires dans le 11ème arrondissement de Paris, lieu où je me suis rarement aventurée. Je suis tombée sur un magasin d’antiquités dépareillées.

Et c’est ici que se trouvait Bathsheba, c’est ainsi que je l’ai baptisée, d’après l’héroïne de Thomas Hardy dans le roman classique Far From The Madding Crowd (1874).

Pour les accessoires photo je me rends toujours au dépôt Emmaüs qui se trouve proche de chez moi.

Après avoir trouvé Bathsheba l’été dernier, je m’y suis donc rendue il ya quelques semaines à la recherche de couverts en étain et j’ai trouvé ceux-ci…

Et peu après, j’ai trouvé un faisan mort au bord de la route ! Heureux hasard, non ?

La citation “Tout est vanité” est une déclaration au début du livre de l’Ecclésiaste dans l’Ancien Testament. Cela fait référence à l’absurdité de l’activité humaine, qui est le thème principal du livre, à cause de notre mortalité, la brièveté de la vie.

VANITÉ

La vanité, en art, est un genre de peinture de natures mortes qui a fait son apparition aux Pays-Bas au début du XVIIe siècle.

Une peinture de vanité est une représentation allégorique de la mort, du passage du temps, de la vacuité des passions et activités humaines.

La vanité a fréquemment été peinte au verso des portraits à la fin de la Renaissance. Le genre avait acquis un statut à part en 1550 et en 1620 était devenus très populaire.

De son développement jusqu’à son déclin, vers 1650, le genre s’est concentré sur Leiden, aux Pays-Bas, siège important du calvinisme, qui mettait en avant la dépravation totale de l’humanité et développait un code moral strict.

Bien que quelques images de vanités incluent des personnages, la grande majorité d’entre elles sont des natures mortes contenant certains éléments standards : symboles des arts et des sciences (livres, cartes et instruments de musique), richesse et pouvoir (bourses, bijoux, objets en or) et objets terrestres, plaisirs (gobelets, pipes et cartes à jouer) et des symboles de mort ou de fugacité (crânes, horloges, bougies allumées, bulles de savon et fleurs). Le citron pelé dans ma nature morte illustre quant à lui l’amertume de l’expérience humaine.

J’espère que vous avez aimé voir ces images sombres et maussades, autant que j’ai aimé les créer pour les partager avec vous.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives

Catégories

Prints and Photo Gifts

Pin It on Pinterest

Share This